Du mat, et encore du mat avec la Naked Ultimate Basics

Naked Ultimate Basics
La passion Urban Decay ne s’arrête plus ! Après l’acquisition de ma première Naked il y a peu, puis de la palette Moondust, de la Vice 4, d’un rouge à lèvres de la gamme Vice Méga Matte (Pandemonium, visible dans l’article sur la palette Electric par Urban Decay)… on ne m’arrête plus ! J’ai envie de tout essayer ! La dernière palette Naked Ultimate Basics s’est donc retrouvée rapidement dans mes placards, dès sa sortie chez Sephora.

J’avais vraiment envie de découvrir cette collection de fards uniquement mats. C’est ce qui manque en général dans bon nombre de palettes. Il est rare d’avoir plusieurs fards complètement mats, et de mon côté j’ai toujours tendance à craquer pour les irisés/métallisés/pailletés, etc…

C’était donc l’occasion parfaite d’acquérir une palette complémentaire avec ce que j’avais déja, notamment pour des maquillages plus sobres et sophistiqués.

Packaging Naked Ultimate Basics

La Naked Ultimate Basics : packaging classe à la Urban Decay

Un packaging classe, avec du relief, présentant les différentes teintes que nous allons trouver à l’intérieur. On retrouve la patte graphique de la marque et ça pète toujours des paillettes de licorne, clairement !

Le miroir est immense, super pratique, et la boîte reste assez légère sans faire cheap du tout.

Comme d’habitude, la palette est vendue avec son pinceau double embout. Les pinceaux fournis par la marque ne sont pas mal du tout. J’utilise principalement les miens, mais je garde ceux d’Urban Decay pour les voyages. Ils font bien leur travail, et cela reste super pratique de ne pas devoir se trimbaler 36 autres pinceaux.

Nos Ultimate Basics : fards à paupières mats, et pigmentés ?

Premier crash test sur mon bras, pour ne pas changer. Sans grosse surprise, les fards foncés sont les plus voyants. Pour autant, on remarque une certaine pigmentation sur les plus clairs, même s’ils ressortent moins bien sur ma peau très claire.

Naked Ultimate Basics swatch

On retrouve bien le côté mat mais pas « plâtre ». Les matières sont très légères, parfois un peu volatiles, mais dans l’ensemble c’est efficace. On retrouve ce touché « velouté » assez familier des fards de la marque.

C’est bon, on sort le maquillage automnale avec les 12 teintes exclusives, comme Lethal (prune), Instinct (vieux rose) ou Extra Bitter (rouille). Personnellement, j’aime beaucoup l’automne, donc je suis évidemment comblée avec ces couleurs à tomber !

La palette Urban Decay à avoir dans sa collection maquillage ?

Naked Ultimate Basics

C’est un bon compromis pour les débutants avec des couleurs :

  • chaudes
  • froides
  • neutres
  • foncées
  • et plus claires pour illuminer le regard

En bref, un joli combo ! Comme d’habitude, Urban Decay démontre ses compétences en termes de teintes neutres.

Je valide complètement cette palette, même si ce n’est pas THE palette à acquérir pour ses premiers pas avec la marque. Le mat est, selon moi, un incontournable à avoir dans sa collection pour parfaire son make up, et cette palette se prête très bien au jeu. Le prix est toujours un petit frein : 51,95€, mais on sait qu’on investit dans de la qualité.

La palette Naked Ultimate Basics est disponible depuis peu chez Sephora !

Naked Ultimate Basics

signature_blogger

2 commentaires sur “Du mat, et encore du mat avec la Naked Ultimate Basics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *