Full Spectrum, la nouvelle palette ultra colorée de Urban Decay

Logo Urban DecayFull Spectrum Urban Decay Packaging

Loin de ses palettes Naked, Urban Decay a décidé de nous surprendre une nouvelle fois avec sa nouvelle palette toute fraîche : Full Spectrum.

21 couleurs hors du temps, inédites et nuancées. On se rapproche du principe de la palette Electric, également de Urban Decay, qui proposait une sélection de teintes ultra flashy. Ici, on nous propose quelque chose de plus sobre, et plus facilement modulable pour réaliser autant de maquillages de jour que de soirée.

Passons donc en revue cette nouvelle petite beauté des palettes Urban Decay.

Packaging « Full Spectrum » classe et original

Comme d’habitude, sur l’emballage cartonné, un petit aperçu des couleurs qui nous attendent à l’intérieur avec le logo Urban Decay en relief et le nom de la palette. A l’intérieur, on trouve cette dernière, magnifique ! Je n’ai pas d’autre mot, avec ses motifs en relief et ce logo Urban Decay aux couleurs de l’arc-en-ciel (joli joli joli).

7 déclinaisons de couleurs, comme 7 couleurs d’un spectre lumineux (wouhou). Chaque couleur est composée de 3 nuances (de haut en bas) et ça nous donne un bel éventail de teintes. De gauche à droite, on retrouve :

Full Spectrum Urban DecayFull Spectrum Urban Decay Focus fards foncés Full Spectrum Urban Decay Focus fards intenses Full Spectrum Urban Decay Focus fards clairs pâles

  • les roses : Alchemy (rose violine satiné), Gossip (rose intense métallisé), Paranoïa (vieux rose qui tire sur le lavande)
  • les rouges/oranges : Warning (bronze métallisé), Seize (corail métallisé), Jones (orange métallisé)
  • les jaunes : Midnight blaze (noir avec micro-paillettes dorées), Calavera (jaune intense), Goldmine (jaune doré métallisé)
  • les verts : Hundred (vert foncé), Hatter (vert intense avec micro-paillettes ton sur ton), Mean (vert citron métallisé)
  • les bleus : Minx (bleu roi à micro-paillettes ton sur ton), Blindsided (turquoise mat), Metamorphosis (bleu pervenche avec micro-paillettes)
  • les violets : Delirious (violet foncé), Sketch (violet métallisé), Faded (lavande avec paillettes dorées)
  • les « neutres » : Platonic (noir à micro-paillettes), Iced (gris irisé), Bump (blanc mat)

Le panel de couleurs est super intéressant. Il peut vous permettre de réaliser des maquillages à la fois colorés, sophistiqués, et en même temps facilement adaptables pour être portés au quotidien.

Full Spectrum : pigmentation impeccable et bonne tenue des fards

On ne change pas une équipe qui gagne : la pigmentation est encore folle, notamment sur les couleurs les plus intenses comme Calavera ou Blinsided. Quelques chutes (ça aussi, c’est un peu une habitude de la marque), mais je trouve que la plupart des fards sont moins volatiles que d’autres palettes.

Full Spectrum Urban Decay Swatch

Les fards sont tenaces, à vrai dire j’ai eu du mal à enlever mes petits swatchs. Je n’ai pas encore eu l’occasion de me maquiller avec, mais cela ne saurait tarder (je ne tiens plus de la voir dans mes tiroirs sans pouvoir y toucher).

Si vous avez l’occasion, c’est vraiment une palette que je vous recommande ! Autant que les Naked et devant les Vice, avec cette diversité de couleurs super originales.

La Full Spectrum de Urban Decay est disponible chez Sephora depuis peu (elle était tout juste arrivée et même pas encore en rayon quand je l’ai eu), au prix de 56,95€. Le prix est dans la lignée des autres palettes de la marque, et elle contient 21 fards !

Que pensez-vous de la Full Spectrum ?
Sur votre wishlist de Noël ?

signature_blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *